Comment écrit-on « internet » ?

Publié le 23 avril 2024 par Gee dans Tu sais quoi ?

Une question de la plus haute importance, évidemment. Je suis très heureux, aujourd'hui, de ne pas vous en donner la réponse.

Comment écrit-on « internet » ?

Dans un souci de concision, ce titre a été raccourci. La vraie question étant plutôt : doit-on écrire « Internet », « internet », « l'Internet » ou « l'internet » ?

Gee : « Vous remarquerez donc que j'ai mis la réponse dans la question. Je devrais me lancer en politique, tiens. » Le smiley : « C'est pratique pour les gens qui ont pas envie de lire tes BD nulles. »

💡 Historiquement, un « internet » désignant un ensemble de réseaux interconnectés (inter-netting ou inter-networking), les anglophones ont utilisé « the Internet » pour distinguer le réseau mondial tel qu'on le connaît d'autres réseaux du même type, successeur de « the ARPANET » (tout en majuscules vu que c'était un acronyme).

Gee : « En France, on a par erreur identifié Internet comme une personne, comme le montre la VF de ce fameux épisode de X-Files diffusé en 1996 en France. On a donc viré l'article. » L'extrait de X-Files : « Je vais appeler Internet* et leur demander de me faxer les numéros de téléphone… » Le smiley commente : « Mais t'es Lorrain, grô, en quoi le fait que ce soit une personne te fait virer l'article ? Il est bête, le Gee. »

La VO parlait de « online services » et non d'internet, d'ailleurs.

▶️ Blague à part, on vend alors des « accès à Internet » comme on vendait des « accès à Canal+ » : le nom est nouveau, ressemble à un nom propre et fait l'effet d'une marque.

Un CD-ROM d'AOL : « Accédez à Internet avec AOL ! 20 h ! » Gee : « Alors que, allez savoir pourquoi, on a directement adopté “le web” et même “le net”… » La Geekette : « Ah ? Et tu mets une majuscule à “Web” et à “Net” ? » Gee : « Euuh… »

▶️ Puis, petit à petit, le mot passe dans le langage courant, devient un nom commun bien plus qu'un nom propre, et a tendance à perdre sa majuscule.

Un mec hautain : « Tsss, mais c'est vraiment ne pas comprendre le principe des réseaux que de ne pas mettre de majuscule. L'Internet qu'on connaît n'est pas le seul internet ! » Gee : « Ouais, bah notre soleil n'est pas le seul soleil de l'univers, et on met pas de majuscule pour autant. » Le smiley : « Ou alors on parle de Soleil Systèmes-microscopiques, la boîte qui a développé Java. »

Très logiquement, s'il s'agit d'un nom commun, l'adjonction d'un article, « l'internet », aurait du sens.

On dit « la télévision », « la radio », « le minitel » (pour toujours dans nos cœurs) donc pourquoi pas « l'internet » ?

Sauf que bien sûr, c'est l'usage qui fait la langue.

Et l'usage se fout du sens, et semble largement préférer les variantes sans article…

⚠️ Alors bien sûr, on aura toujours des scrogneugneux pour lutter contre l'usage…

Gee lit un gros pavé : « L'Académie française recommande “l'internet”. Comme l'Académie française a tendance à faire office de boussole qui indique le sud, je vais continuer à dire « internet » sans article.

La Geekette arrive avec un article de journal : « Et t'as pas tout vu : en 2016, des députés LR ont déposé un amendement – rejeté – pour imposer “l'internet” dans le langage officiel. » Gee balance le dictionnaire en rigolant : « Ah bah voilà, c'est confirmé. “L'internet”, c'est comme “la Covid” ou “digital” : c'est de drouate. » Le smiley : « L'article s'utilise aussi pour “l'internet des objets”, ce qui confirme que c'est bien de la daube. »

💡 Quant à la question de la capitalisation, force est de constater que l'usage est extrêmement partagé.

Gee : « J'ai fait un petit sondage chez les gens qui me suivent sur Mastodon* – je sais, méthode hautement scientifique –, et autant l'absence d'article l'emporte largement, autant c'est partagé sur la majuscule… » Le graphique montre que 51 % des gens ont répondu « Internet », 36 % « internet », 9 % « l'Internet » et 4 % « l'internet ».

265 personnes ont répondu (cf le message original).

Et, euh…

Ahem…

Même au sein d'un même corpus…

Gee, à côté d'un graphique qui montre qu'il a longtemps exclusivement utilisé « Internet » sur Grise Bouille avant d'hésiter avec « internet ». En 2022, il a aussi utilisé « les Internets », « les internets » et « les interwebz ». Il commente : « Pour ce qui est de la cohérence sur ce blog, on repassera. Et oui, j'ai visiblement pété un plomb en 2022. »

▶️ Bref… pour conclure, ne comptez pas sur moi pour vous donner des recommandations. Y'a guère que pour « le web » que je suis resté cohérent de bout en bout.

(Et encore : la majuscule se justifierait vu que ça vient de « World Wide Web » qui était clairement pensé comme un nom propre.)

Un enfant : « Mais mais mais, Internet et le web, c'est pas la même chose ?! » Gee, en mode père Castor, avec sa pipe sur le canapé : « Alalah ! Pas du tout, petit chenapan ! Mais nous en parlerons dans un prochain épisode de Père Geestor. » Le smiley : « Visiblement, Gee n'a pas fini de péter des plombs. »

Ressources :

Publié le 23 avril 2024 par Gee dans Tu sais quoi ?

Soutenir

Ce blog est publié sous licence libre, il est librement copiable, partageable, modifiable et réutilisable. Il est gratuit car financé principalement par vos dons. Sans inscription, vous pouvez très simplement me soutenir :

Pour l'année 2023-2024, 11 079 € ont pour l'instant été collectés sur un objectif annuel de 21 000 € (SMIC brut), soit 53 % de l'objectif :

Sources de revenu

L'année étant entamée à 80 %, il y a actuellement un retard de 5 721 € sur l'objectif.

Avancement de l'année

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, passer par une plateforme de financement participatif :