Annonce : retrouvez-moi ce dimanche à 17h00 au Festival du Livre de Paris pour une séance de dédicaces de mon roman Sortilèges & Syndicats !

Cosette : Genesis

Publié le 29 mai 2020 par Gee dans Comic trip, GBBU
Inclus dans le livre Grise Bouille, Tome V

Et c’est un nouvel épisode du Grease Boy Bullshitgraphic Universe !

J’ai mis les articles de cette sous-série dans une catégorie dédiée, histoire de ne plus avoir à les relister à chaque fois. C’est là : https://grisebouille.net/category/gbbu/

Aujourd’hui, comme ça se fait, on s’attaque à l’origin story d’un des personnages…

Cosette : Genesis

Dans une auberge, deux individus dissimulés par de grand manteaux et des lunettes de soeil entrent en disant : « Bien le bonjour, aubergiste ! » L'aubergiste, l'air pas aimable, répond : « 'Jour. Keski leur fallait ? » L'un des deux individus répond : « Un hydromel. » L'autre : « Un verre d'eau. »

Le premier individu tend une carte en disant : « Tenez. » L'aubergiste répond : « On prend pas la carte. Vous, eau minérale ou pétillante ? » L'autre : « Juste un verre d'eau du robinet. » L'aubergiste marmonne : « Grrmmmprf empafé de… »

Soudain, il hurle : « COSETTE ! » Du feu sort de sa bouche. La petite Cosette arrive toute penaude : « Oui, m'sieur Thénardier, patron ? »

Il lui tend un seau en disant : « Va m'chercher d'l'eau aux chio… au puits ! Pluvitkessa ! » La petite répond : « Oui m'sieur Thénardier, à vos ordres m'sieur Thénardier ! » L'un des deux individus murmure à l'autre : « Psssst…  À trois ?  Un… deux… »

Les deux individus retirent leurs déguisements. C'était Nounours et Pierrot le clown depuis le début. Nounours, souriant de toutes ses dents : « BOUYAAAH !  INSPECTION DU TRAVAIL ! » Pierrot souriant également : « PLUS UN GESTE, GOUGNAFIER ! » Le Thénardier est stupéfait : « Hein ?! »

Nounours lui parle en lui collant le nez au visage : « Flagrant délit ! Faire travailler une mineure, ça va te coûter cher, mon p'tit pote ! » Le Thénardier transpire en essayant de se défendre avec un sourire gêné : « Ah non mais non mais pas du tout mais alorlàyaméprize ! C'est une stagiaire ! » Pierrot amène Cosette à l'écart : « Viens, p'tite… »

Nounours, les mains sur les hanches : « Vous la trouvez pas un peu jeune pour être en stage ? » Thénardier : « C'est son stage de CE1. C'est les nouveaux programmes.  Jysuipourien. Voyez avec le Ministère.  Le stage de 3e, c'était un peu tard pour faire découvrir le monde merveilleux de l'entreprise aux mouflets. » Pierrot commente en serrant la main de Cosette : « Du coup, ça fera pas désordre si elle se syndique.  Enchanté, Cosette, tu as déjà entendu parler du Code du Travail ?  Tu vas voir, c'est très instructif. »

Nounours, toujours pas très content : « Et vous la payez ? » Thénardier : « Ah bah non, c'est une stagiaire, elle devrait déjà être jouasse qu'on la forme. » Nounours : « Bah tiens. » Thénardier : « Si on paie nos stagiaires, onsensorpah. » Nounours : « Sans blague. » Thénardier : « Déjà qu'on nous étouffe de charges. » Nounours : « J'vais chialer. » Thénardier : « On n'aime pas les riches, dans ce pays. »

Nounours : « Et les normes d'hygiène, on en parle ? » Thénardier : « Alors là, j'vois passkioré à redire. » Nounours renverse le seau qui est plein d'un truc immonde : « Au hasard, le seau à glaires que vous avez filé à la petite pour chercher l'eau. » Thénardier, l'air implorant : « C'est reparti, on nous prend à la gorge.  Ce pays est malade de normes et de réglementations. » Nounours : « Oh bichon. » Thénardier : « Vous bridez l'innovation. » Nounours : « Le seau à glaires, c'est de l'innovation ? »

Nounours, tout sourire : « À part ça, vous m'disiez que vous preniez pas la carte, mais j'imagine que c'est certainement pas pour oublier de déclarer une partie des bénéfices et réduire un peu ses taxes dans le feutré ? » Thénardier, faisant semblant de pleurer : «  Là, vous m'fendez l'cœur. Un honnête commerçant comme mouwa. » Nounours : « Tu m'étonnes. Et on peut jeter un œil à votre comptabilité ? » Thénardier : « Mais toutafévidamen voupensébien monbonmeussieu. »

Thénardier hurle à nouveau en crachant du feu : « COSETTE ! » Cosette arrive, mais cette fois elle n'est plus penaude du tout : « Oui, camarade patron ? » Thénardier : « Va m'chercher le livre de comptes ! » Cosette : « Lequel ? Le vrai ou celui “pour les connards du fisc” ? »

Thénardier, gêné, met sa main devant la bouche de Cosette en transpirant fort : « Non-non-non mais chhhhh de quoi tu parles, ralalah les enfants, quelle imagination, je vous raconte pas, je sais pas si vous… » Nounours, pas dupe : « Moui, je vois, moui. » Thénardier : « Haha ! » Cosette poursuit : « Ou celui pour faire du détournement de crédit d'impôts ? Ou celui pour… » Thénardier : « Héhé ! » Pierrot, qui s'impatiente : « Bon. On l'embarque, l'escroc ? »

Nounours, toujours les mains sur les hanches : « Oui, je crois qu'on a fait le tour. » Pierrot, bras croisés : « Au regard des nombreuses infractions commises, on ne peut que prononcer la saisie immédiate des moyens de production. » Cosette s'en va en riant : « Ah, ça, j'm'en occupe ! » Thénardier s'exclame : « De KOUWA ?!  Vous êtes sûrs que vous êtes de l'inspection du travail ? »

Cosette est derrière le bar, en train de servir une bière à la tireuse : « C'est bon, j'ai saisi les moyens de production houblonnée ! Qui n'en veut ? » Thénardier : « Héééé ! » Nounours se dirige vers le bar en rigolant : « Eh bah c'est pas de refus, tiens ! » Pierrot le suit en riant aussi : « Elle apprend vite, la môme. »

Thénardier s'énerve sur Cosette : « Dis donc, petite morveuse, c'est moi qui dois rendre mon avis sur ton stage, et j'aime autant te dire que ça va pas être jojo si tu continues comme ça ! » Cosette répond, blasée : « Mon stage qui consiste à débarrasser les ordures, c'est ça ? » Nounours et Pierrot sont assis au bar en train de boire leurs bières. Pierrot commente : « Ça c'est le problème classique du minimum d'autorité qui monte au maximum à la tête du connard à qui on le donne… »

Cosette s'exclame, en mettant un coup de balai aux fesses de Thénardier : « Pourtant j'suis devenue hyper compétente pour ça ! Même avec les ordures les plus tenaces ! » Thénardier : « AÏEUUH ! » Nounours lève son verre en riant : « Haha, moi j'lui mets 20/20 à cette petite ! » Pierrot ajoute : « Avec les félicitations du jury populaire. »

Cosette poursuit Thénardier en le frappant avec son balai. Un homme arrive avec son chapeau à la main et dit : « Excusez-moi, je m'appelle Valjean, et je cherche une petite fille en détresse à secourir. » Nounours répond : « Vous arrivez un peu tard, mon vieux… » Pierrot : « Faut admettre que là, on peut plus vraiment parler de détresse… Mais v'nez donc vous j'ter un godet avec nous en admirant le spectacle ! » Note : BD sous licence CC BY SA (grisebouille.net), dessinée le 27 mai 2020 par Gee.

Publié le 29 mai 2020 par Gee dans Comic trip, GBBU

🛈 Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le retrouver dans le livre Grise Bouille, Tome V.

Soutenir

Ce blog est publié sous licence libre, il est librement copiable, partageable, modifiable et réutilisable. Il est gratuit car financé principalement par vos dons. Sans inscription, vous pouvez très simplement me soutenir :

Pour l'année 2023-2024, 9 410 € ont pour l'instant été collectés sur un objectif annuel de 21 000 € (SMIC brut), soit 45 % de l'objectif :

Sources de revenu

L'année étant entamée à 61 %, il y a actuellement un retard de 3 400 € sur l'objectif.

Avancement de l'année

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, passer par une plateforme de financement participatif :