En fait, Einstein se trompait

Publié le 5 juin 2015 par Gee dans Tu sais quoi ?
Inclus dans le livre Grise Bouille, Tome I

Les sujets scientifiques mériteraient bien souvent de meilleures places dans les médias. Malheureusement, ils sont souvent abordés sous des angles un peu racoleurs. Il n’est donc jamais mauvais de rappeler quelques notions de base quand il s’agit de traiter une information scientifique de manière raisonnable…

En fait, Einstein se trompait

💡 Vous avez sans doute déjà entendu ou lu ce genre de phrase dans un média ou un autre…

Trois unes de journaux. Baizfeed : « Top 20 des théories scientifiques réfutées ! La 8e va vous surprendre » ; Les Figues-À-Rots : « Einstein se trompait depuis le début ! » ; L'Ibère À Sion : « Toute la physique moderne est fausse ! »

Alors mettons les choses au clair tout de suite…

Il y a peu de chances que des théories aussi importantes que celles d'Einstein sur la relativité s'avèrent fausses un jour. Déjà, pour une raison tellement simple qu'elle en est presque chiante :

Ça marche*.

It works, bitches.

1915. Un homme moustachu lit le journal : « T'as vu les travaux de cet Albert Einstein ? En fait Newton se plantait complètement avec sa théorie de la gravitation universelle ! » Un autre homme, blasé : « Bah oui ! D'ailleurs regarde : je m'envole ! »

⚠️ Certes, il y a toujours une probabilité non-nulle que l'on explique des phénomènes observés par une théorie fausse. Mais plus la théorie est solide et corroborée par l'expérience, plus cette probabilité devient faible.

Un vieux scientifique parle à une tribune : « Le prix Nobel de Physique est attribué au professeur Alfred Ifiant pour ses travaux sur les marées.  Il a découvert que ce n'était pas la Lune qui les provoquait mais bien l'eau elle-même qui, en plus d'avoir une mémoire, a une volonté périodique d'aller se faire bronzer sur la plage.  Son fameux article « Tide goes in, tied goes out, you can't explain that » a fait beaucoup de bruit.  Un bouleversement majeur dans notre compréhension des phénomènes océanographiques… »

💡 Ce qui peut par contre arriver, c'est que l'on trouve un contre-exemple à une théorie que l'on pensait universelle.

À la télé, une voix dit : « Une particule a voyagé plus vite que la lumière !  Einstein se plantait ! » Une femme regarde la télé d'un air affligé : « Non, Einstein avait raison dans tous les cas observés sauf un.  Maintenant on essaie de comprendre pourquoi sa théorie ne fonctionne plus dans ce cas précis… »

Notez que là, en l'occurrence, c'était les scientifiques qui se plantaient (erreur de mesure).

Mais imaginons un instant qu'une particule ait effectivement été observée voyageant plus vite que la lumière…

Ce que les médias en disant : un cercle « Théorie d'Einstein », une flèche « FAUX (copyright Norman) » pointe vers un cercle « Nouvelle théorie ». Ce qui est plus probable : un cercle « Théorie d'Einstein », une flèche « Contre-exemple » pointe vers un cercle « Nouvelle théorie plus globale » qui entoure le cercle « Théorie d'Einstein ».

Mais forcément, expliquer qu'une théorie peut être vérifiée dans certaines conditions et cesser de l'être dans d'autres, c'est moins vendeur que « EN FAIT LA SCIENCE C TRO DES NULS LOL TAVU ».

Un mec lambda a l'air pensif : « Mais comment une théorie peut-elle être vraie et fausse à la fois ?! »

💡 Eh bien par exemple, l'observation du sol nous montre que la Terre est plate. On l'a légitimement cru pendant un certain temps.

Un mec arrive en courant d'un air ahuri : « La Terre est rooooonde ! » Un vieux bonhomme, pas convainvu, regarde le sol : « Mouarf.  C'est surtout toi qui est rond, mon cochon. »

Tout simplement parce qu'à échelle humaine, le rayon de la Terre est si énorme que la courbure n'est pas visible sous nos pieds.

▶️ Considérer que la Terre est plate est donc valable localement : il ne nous viendrait pas à l'idée de prendre en compte la courbure d'une planète pour construire une commode…

Le Petit Prince représenté sur sa toute petite planète, avec une commode tordue pour suivre la courbure de la planète : « Hééé ! Parle pour toi !  Ça m'énerve, ce géocentrisme… »

Par contre, quand on commence à travailler sur de longues distances, négliger la courbure de la planète n'est plus justifié…

Le Geek représenté en scientifique : « C'est notamment vrai pour les très longs ponts où l'erreur deviendrait un peu problématique si on oubliait la courbure… » On voit un graphique qui montre un pont plat qui devient de plus en plus haut sur les bords (il est barré), et un pont qui suit la courbure de la Terre (avec un symbole « ok »).

▶️ Eh bien pour Newton et Einstein, c'est un peu la même idée : lorsque les vitesses observées sont très inférieures à la vitesse de la lumière et que les champs de gravité sont faibles, la théorie de la gravitation de Newton marche très bien. Par contre, dans le cas contraire…

Une parodie d'Interstellar. On voit le vaisseau s'approcher d'un trou noir, et un dialogue dans le vaisseau dit : « Mince, cette planète est trop proche du trou noir ! Le temps va s'écouler beaucoup trop vite si on se rapproche ! » « Hé ! J'ai une idée ! J'vais peut-être dire une connerie, maiheu… et si, je sais pas…  si on passait DERRIÈRE la planète ?! » « T'es un putain d'génie, Cooper ! On y va !  Dis quand même au revoir à ton beau-père, au cas où… » Note : BD sous licence CC BY SA (grisebouille.net), dessinée le 5 juin 2015 par Gee.

Publié le 5 juin 2015 par Gee dans Tu sais quoi ?

🛈 Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le retrouver dans le livre Grise Bouille, Tome I.

Soutenir

Ce blog est publié sous licence libre, il est librement copiable, partageable, modifiable et réutilisable. Il est gratuit car financé principalement par vos dons. Sans inscription, vous pouvez très simplement me soutenir :

Pour l'année 2023-2024, 11 079 € ont pour l'instant été collectés sur un objectif annuel de 21 000 € (SMIC brut), soit 53 % de l'objectif :

Sources de revenu

L'année étant entamée à 80 %, il y a actuellement un retard de 5 721 € sur l'objectif.

Avancement de l'année

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, passer par une plateforme de financement participatif :