Le cadre

Publié le 06 janvier 2017 par Gee dans La fourche
Inclus dans le livre Grise Bouille, Tome III

Bon. 2017, année électorale, que faire ? Ne pas en parler, parce que c’est tellement déprimant et éloigné de ce que devrait être la politique qu’il vaut mieux justement se consacrer à des choses plus importantes ? Ou alors en parler parce que ces gens-là ont malgré tout le pouvoir, et que se résigner c’est leur donner raison ?

Bref, l’année 2016 aura eu son gros lot d’articles politiques. Je ne sais pas si je suivrais la tendance cette année. Ça peut soit me gonfler, soit m’inspirer. On verra bien.

En tout cas, on commence quand même l’année par ça. Et par ce problème fondamental qui n’est juste jamais évoqué dans les grands médias : comment on fait quand les deux partis présentés comme « gouvernementaux » (déjà ça, ça me gonfle), sont d’accord sur l’organisation fondamentale de la société ? Sur le fait de subir la mondialisation sans broncher et de continuer la grande marche de la libéralisation d’à peu près tout, de la destruction méthodique du programme du Conseil National de la Résistance? Et d’autant plus quand ces deux partis se réclament d’idéologies (respectivement le socialisme et le gaullisme) qui, toutes deux, impliquent en principe le rejet de tout cela ?

Chaque jour de nouveaux clous dans le cercueil de la démocratie représentative


🛈 Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le retrouver dans le livre Grise Bouille, Tome III.

Catégorie « La fourche »

Tous les articles

Ce blog est publié sous licence libre, il est librement copiable, partageable, modifiable et réutilisable. Il est gratuit car financé par vos dons, vous pouvez me soutenir via la plateforme de votre choix :

En mai, 182 € ont été collectés sur un objectif mensuel de 1600 € (SMIC brut), soit 11 % :

Sources de revenu