Les canicules s'emballent

Publié le 17 août 2018 par Gee dans Table à dessins
Inclus dans le livre Grise Bouille, Tome IV

J’ai lu des choses un peu naïves sur le web comme « est-ce qu’on se souviendra de l’été 2018 comme de celui où on a compris que le réchauffement climatique avait des effets concrets très visibles sur nos vies ? ». À mon sens, c’est sous-estimer notre capacité d’aveuglement (sans parler du fait que le réchauffement climatique est un mouvement global de fond et qu’une canicule unique n’en dit rien de plus qu’un été pourri comme nous en aurons encore sans doute quelques-un : c’est la tendance générale qui compte).

Le 15 août 2058 à Calais, il fait 36°C, le soleil tape très fort. Un couple se balade en tenue légère : « Pfff… mais quel été pourri ! » « Paraît que c'est l'été le plus froid depuis 40 ans ! Réchauffement climatique, mon cul… » Note : dessin sous licence CC BY SA (grisebouille.net), réalisé le 15 août 2018 par Gee.

Publié le 17 août 2018 par Gee dans Table à dessins

🛈 Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le retrouver dans le livre Grise Bouille, Tome IV.

Soutenir

Ce blog est publié sous licence libre, il est librement copiable, partageable, modifiable et réutilisable. Il est gratuit car financé principalement par vos dons. Sans inscription, vous pouvez très simplement me soutenir :

Pour l'année 2023-2024, 7967 € ont pour l'instant été collectés sur un objectif annuel de 21 000 € (SMIC brut), soit 38 % de l'objectif :

Sources de revenu Avancement de l'année

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, passer par une plateforme de financement participatif :