Annonce : retrouvez-moi ce dimanche à 17h00 au Festival du Livre de Paris pour une séance de dédicaces de mon roman Sortilèges & Syndicats !

Sortilèges & Syndicats

Publié le 7 mars 2024 par Gee dans Table à dessins

Aujourd'hui sort officiellement Sortilèges & Syndicats (anciennement Working Class Heroic Fantasy) en librairies ! C'est une grande première pour moi, alors forcément, je me permets de marquer un peu le coup. Voici donc une petite BD (en couleurs) qui présente l'histoire du bouquin.

Notez que les dessins ont été réalisés en direct hier lors de l'émission Grise Bouille TV de la semaine :

J'ai simplement ajouté les couleurs (et les ailes d'Amélise que j'avais oubliées) par la suite.

Vous pouvez dès à présent foncer dans votre librairie préférée pour vous procurer le bouquin 🙂

Au passage, je serai en dédicaces ce samedi 9 mars à la librairie À Livr'Ouvert (Paris 11e) !

Sortilèges & Syndicats

C'est l'histoire d'un lundi ordinaire, dans un bureau ordinaire. Barne Mustii est un employé morose aux prises avec un patron peu commode…

Barne, un humain en costume, est représenté derrière son ordinateur de bureau avec un air blasé et disant : « Mon patron est un vrai gobelin… et ce n'est pas une métaphore. » À côté, Glormax, un gobelin vert aux oreilles pointues en costume, lui lance d'un air mauvais : « Au travail, feignant ! Ces rapports ne vont pas se taper tous seuls ! »

Eh oui, car si l'histoire raconte une lutte des classes semblable à celle que nous connaissons, elle se passe en revanche dans un monde fantastique moderne, où se côtoient sorcellerie et technologie, elfes et humains, ordinateurs, avions, dragon, ingénieurs et magiciens… comme Carmalière, syndicaliste-magicien multicentenaire ayant vécu le Moyen Âge de cet univers.

Carmalière est montré en train de se remémorer l'époque où il faisait cramer des orques : « J'peux te dire que la lutte des classes à coup de boules de feu, ça a une autre gueule ! »

Ce qui commence comme un simple conflit avec sa hiérarchie va devenir, pour Barne, une véritable et fantastique lutte des classes, au cours de laquelle il traversera les banlieues naines paupérisées, croisera des politiciens morts-vivants ou même un ogre anarchiste…

Amélise est à table face à Zarfolk, tous deux boivent du vin. Amélise : « Je n’ai jamais compris pourquoi tu t’obstinais à refuser de nous rejoindre. Tu serais un sacré atout pour la fédération. » Zarfolk : « Ni dieu ni maître, ça te dit quelque chose ? »

Évidemment, le pouvoir du capital orquogobelinesque ne serait rien sans ses alliés fascistes, et le FIF – Front des Inertes Fiers luttant pour la domination des êtres non-magiques sur les autres – sera aussi un adversaire redoutable pour Barne et ses camarades de lutte…

Morr Saraz, à dos de dragon : « Nous allons en finir avec la racaille elfogauchiste qui gangrène nos banlieues ! »

Sortilèges & Syndicats est un roman fantastique où se mêlent aventure, humour et militantisme. Et si une authentique victoire syndicaliste ne peut être que collective, ce ne serait pas un divulgâchage que de vous avouer qu'un duel épique ne manquera pas de conclure cette épopée…

Une image de Barne parrant un coup de hache de Fulmiark à l'aide de l'Épée des Serfs.

Retrouvez le livre en librairies dès aujourd'hui, édité par PVH Éditions, ainsi que sur la boutique en ligne. En vous souhaitant une joyeuse lutte des classes…

Note : BD sous licence CC BY SA (grisebouille.net), dessinée le 6 mars 2024 par Gee.

Publié le 7 mars 2024 par Gee dans Table à dessins

Soutenir

Ce blog est publié sous licence libre, il est librement copiable, partageable, modifiable et réutilisable. Il est gratuit car financé principalement par vos dons. Sans inscription, vous pouvez très simplement me soutenir :

Pour l'année 2023-2024, 9 410 € ont pour l'instant été collectés sur un objectif annuel de 21 000 € (SMIC brut), soit 45 % de l'objectif :

Sources de revenu

L'année étant entamée à 61 %, il y a actuellement un retard de 3 400 € sur l'objectif.

Avancement de l'année

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, passer par une plateforme de financement participatif :