Superflu sur Game Boy

Superflu sur Game Boy

Désolé pour le titre un peu clickbait : évidemment, il n’est pas question de développer le jeu vidéo Superflu pour Game Boy (ou même sur émulateur).

En ce moment, je regarde pas mal de vidéos sur le pixel art, je trouve ça assez fascinant et très intéressant : comment arriver à représenter des choses à la fois jolies et claires avec un support hyper-contraint. Et pour m’y essayer aussi, je me suis imaginé à quoi pourrait ressembler Superflu Riteurnz s’il était sorti sur Game Boy… En effet, l’écran de la Game Boy est particulièrement contraint, avec seulement 160×144 pixels de définition (il faudrait plus de 90 écrans de Game Boy pour atteindre la résolution d’un moniteur Full HD) et une palette de tout juste 4 couleurs !

Voici donc ce que ça donne (grossi 3x) :

Bien sûr, l’écran d’origine de la Game Boy donnait une teinte verte et ça aurait sans doute plutôt ressemblé à ça :

Et pour finir, imaginons que le jeu ait ensuite été porté sur Game Boy Color, avec une palette de 16 couleurs (les capacités de la Game Boy Color sont en fait un peu plus complexes que ça en termes de palette, mais bon) :

Bon, c’est vrai que la scène en question se passe dans la cave de Superflu et n’est donc pas un environnement des plus colorés…

Voilà pour cette petite expérimentation, j’en ferai peut-être d’autres (mais il faudrait aussi que j’avance sur Superflu Riteurnz, le jeu, le vrai !).


Ce blog est sous licence libre et est donc :

  • gratuit car financé par les dons, vous pouvez me soutenir via Tipeee ou autre ;
  • librement modifiable car à sources ouvertes proposé sur mon repo Git ;
  • librement partageable via les liens ci-dessous ;
  • ouvert aux commentaires via le formulaire ci-dessous (commentaires non-publiés ‑ je ne propose aucune tribune publique – mais reçus directement sur ma boîte mail).


    Nom (obligatoire)

    Email

    Message (obligatoire)

    Antispam