Tapis rouge pour un dictateur à Nice

Tapis rouge pour un dictateur à Nice

C’est l’heure de la BD catharsis. L’avantage de se taper des bouchons un dimanche soir à 22h30 à l’entrée de Nice, c’est que ça laisse du temps pour réfléchir à comment caricaturer l’histoire (et y’a pas besoin de chercher bien loin). J’vous préviens : ça va être gratiné.



[yuzo_related]
Cet article est gratuit et librement partageable et modifiable. Si vous souhaitez soutenir cette démarche, vous pouvez me faire un don ou tout simplement le partager autour de vous. Dans tous les cas, merci d'avoir pris le temps de le consulter en entier, ce qui est déjà une forme de rémunération pour moi !
Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez néanmoins me laisser un message (privé) si vous le souhaitez :

Nom (obligatoire)

Email

Message (obligatoire)

Antispam