Why Touquet ?

Publié le 8 avril 2016 par Gee dans Tu sais quoi ?
Inclus dans le livre Grise Bouille, Tome II

Ouf, nous voilà déjà au mois d’avril et c’est pourtant le premier article de vulgarisation de l’année ! Bon, pour être exact, on est plus dans l’article « historique » que « scientifique », mais on y reviendra…

Why Touquet ?

Derrière ce titre incompréhensible se cache un article qui, à la base, devait être une simple intro pour un autre article mais vu que l'intro commençait à être aussi longue que le reste de l'autre article, bah c'était plus simple d'en faire un article complet à lire avant l'autre article histoire d'éviter que l'autre article ne dure trois plombes. Du coup voici un article qui servira d'intro à un autre article. Qui sera publié plus tard.

Le Geek, blasé : « J'ai rien pigé.  Du coup c'est raccord avec le titre, faut admettre. »

Peu importe.

Aujourd'hui, nous allons parler du…

BUG DE L'AN 2000 !

Le smiley avec un énorme cuivre dans les mains, joue une note qui fait « POOOOOOOOOOON ! ». Une flèche indique : « musique d'Inception renforçant l'aspect dramatique de ce soudain titre écrit en majuscules. »

Vous vous souvenez très certainement tous de ce fameux « bug de l'an 2000 » dont on annonçait avec fracas à la fin des années 90 qu'il allait foutre par terre les communications, l'économie et même le monde.

La Geekette remarque : « Euuuh, comment ça, « tous » ? Tu sais que les gens qui ont 18 ans aujourd'hui sont nés en 1998, n'est-ce pas ? Et que du coup tu as potentiellement des lecteurs qui n'ont aucun souvenir de ça ?  Ni du 11 septembre ? Ni du franc ? » Gee, soudain déprimé : « La vache, je suis vieux. » Le smiley s'exclame, stupéfait : « Ni de Notre-Dame de Paris avec Garou ?  Mais n'ont-ils donc jamais connu le bonheur ? »

Dans les pays anglophones, on a rapidement surnommé ce bug « Y2K » (prononcé « waïtoukéï », ce qui explique ce titre désopilant et typique de l'humour stupide qui règne sur ce blog).

Gee précise : « Ce qui est simplement l'abréviation de “year 2000” avec le K de “kilo”.  C'est un peu comme si on l'avait appelé “l'an 2 kilos”. » Un mec bourré sur une chaise, un verre de champagne à la main, le ventre tendu, un chapeau de fête sur la tee : « Prendre 2 kilos au nouvel an, j'vois pas en quoi c'est un bug.  C'est même une feature de base, on peut faire beaucoup plus ! »

Bref.

Résumons rapidement ce qu'était le « bug de l'an 2000 » :

Un mec tout content de lui explique : « On a stocké nos dates dans les mémoires informatiques sur 2 chiffres en faisant l'hypothèse que les deux chiffres manquant étaient “19”. Comme ça on divise l'espace de stockage nécessaire par 2 ! » Une femme répond : « Bande de petits malins. » L'homme : « Bon du coup, en passant à l'an 2000, on va passer de 99, soit 1999, à 00, soit 1900. » La femme : « Bande de cons. »

Je synthétise mais en gros, c'était ça.

Oui, on a tendance à l'oublier, mais il fut un temps où la mémoire était si rare qu'il était primordial d'économiser 2 chiffres par date stockée.

Gee chantonne avec guitare à la main : « Je vous parle d'un temps que les moins d'quarante ans ne peuvent pas connaîtreeeuuh* !  Bill Gates n'était qu'un chiaaaard… Étudiant à Havaaard… L'IIIII-B-MMMeuuuh !  L'IIIIII-B-MMMeuuuuuh ! Ça voulait dire… 16 kilos d'RAM !  L'III-B-MMeuuh !  L'IIIII-B-MMMeuuuh !  Que de limites à nos programmes… » Le smiley pleure en disant : « C'est beau, punaise… on dirait du JC Frog. »

La preuve, j'ai moi-même moins de 40 ans et je n'y connais absolument rien. Mais j'aime partager mon ignorance.

Le problème que ça poserait au changement de siècle était connu depuis longtemps, mais comme souvent, on a attendu le milieu des années 90 pour s'en inquiéter. Une panique soudaine s'est emparée du monde occidental.

Un mec fait une crise de panique : « Passer du 31 décembre 1999 au 1er janvier 1900 ?! Vous voulez dire qu'on va remonter le temps ?! Mais y'avait pas d'ordinateurs en 1900 !  Paradoxe temporel, l'univers va être détruit !  RRAAAAAH, DOOOC, AU SECOURS ! »

(Là c'est juste un journaliste un peu benêt qui a oublié que l'ordinateur n'était pas une baguette magique mais juste une grosse calculatrice, mais même sans ça c'était un peu la panique quand même.)

Un mec derrière un ordinateur s'excite dans tous les sens en parlant dans plusieurs téléphones : « Mon-Dieu-mon-Dieu- mon-Dieu… Allô Coco ? Tu revends toutes mes actions dans les télécoms !  Et tu m'achètes vite plein d'actions de boîtes qui vendent des logiciels correctifs pour le bug de l'an 2000 !  Allô, Josiane ? Trouvez-moi vite une société offshore qui n'utilise pas le calendrier grégorien !  C'EST L'APOCALYYYYPSE ! »

(Allégorie de la résilience et de la rationalité de la finance mondiale.)

L'idée était que ça allait foutre en l'air toutes les dates (vu que l'année 1900 n'avait pas les mêmes jours et semaines que l'année 2000) et que ça allait être un peu gênant pour tout ce qui touchait aux communications numériques, et par extension, pour l'économie, l'administration, la vie, l'univers et tout le reste.

Un mec derrière un ordinateur parle à une collègue : « On déjeune ensemble le 4 janvier ? C'est bien jeudi en huit ? » La collègue, bras croisés : « Mais pas du tout… » Le mec : « Ah mince, il m'a mis le calendrier 1900.  T'as raison, c'est un mardi, le 4. » La collègue : « Non c'est pas ça, c'est juste que je refuse de déjeuner avec quelqu'un qui utilise l'expression “en huit”. »

Bon, finalement il ne s'est pas passé grand-chose, le grand effondrement n'a pas eu lieu.

Enfin…

En tout cas, pas tout de suite et pas là où on l'attendait.

Un financier regarde un graphique avec une très grosse bulle marquée « Internet » qui flotte en tirant toute la courbe vers la haut. Il dit : « C'est merveilleux ce truc, Internet. Les actions ne font que monter ! Ça gonfle, ça gonfle…  Que pourrait-il donc arriver de mal ?! »

(Allégorie de la résilience et de la rationalité de la finance mondiale, figure 2.)

La question demeure : est-ce qu'il y avait réellement un gros risque MAIS dont les effets ont été largement atténués parce qu'on s'y était suffisamment préparé ?

Une informaticienne dit, blasée derrière son ordi : « Bon voilà, avec le logiciel mis à jour, les dates sont stockées sur 4 chiffres (et pour la compatibilité, on a une formule pour déduire le siècle à partir des 2 chiffres). » Son manager demande, dubitatif : « Et du coup, pour le passage à l'an 10000, on fera quoi ? » Elle : « Si on est encore sur Windows 95, la première chose à faire, ce sera se demander si on n'a pas merdé à un moment dans l'Histoire… »

Ou est-ce que le problème a largement été surestimé pour vendre plein de logiciels correctifs ?

La couverture d'un magazine nommé « Pentium Magazine », à 2 francs : « En supplément : Y2k-Shield et Protection2000 (versions shareware) pour protéger votre ordinateur du passage à l'an 2000 ! Et vos lunettes pour l'éclipse ! »

Nous ne trancherons pas la question dans cet article.

Le mot « la question » anthropomorphisé : « Ça m'arrange. » Le smiley, une hache à la main : « Damnéd. »

M'enfin d'un point de vue personnel, j'ai quand même ma p'tite idée.

(Surtout qu'on parle d'un total de 300 milliards de dollars dépensés dans le monde pour se préparer à ce fameux bug.)

Parce que bon, la technique, on la connaît :

Gee, stupéfait, regarde une caméra de vidéosurveillance et dit : « Un caméra dans un village de 120 habitants ?! » Un politicien répond : « Bah quoi ? » Gee : « Mais c'est débile, y'a pas de délinquance, ici ! » Le politicien : « Évidemment que non puisqu'on a mis une caméra ! »

Toujours est-il que la plupart des systèmes de type Unix n'ont pas eu trop de soucis parce qu'ils ne stockent pas les dates de cette façon. Par contre, un autre danger mena…

Cliff Hanger arrive avec ses lunettes de soleil, son arme à la main, et son sourire habituel : « STOP ! TATSOIIIN !  Je suis Hanger, Cli… » Un moustachu l'attendait et l'interromp calmement : « Salut Cliff. Je suis désolé, mais ton effet est cassé parce qu'on a dit dès le début que cet article n'était que la première partie d'un autre.  Du coup les gens savent que ça va couper à un moment. » Cliff, surpris : « Hein ?!  Mais qui êtes-vous ? »

Le moustachu met un masque et porte soudain un costume avec un symbole « point d'exclamation » sur le torse. Il s'exclame : « Je suis…  CAPTAIN SPOILER !  MOUAHAHAHAHA ! » Cliff, soudain apeuré : « Naaaaaan, mon pire ennemi ! » Captain Spoiler : « Dis-moi mon lapin, tu l'as vu, Star Wars 7 ? Mouahahahaha ! » Le smiley, blasé : « Ça devient vraiment n'importe quoi, ce blog… »

TO BE CONTINIOUDE…

Note : BD sous licence CC BY SA (grisebouille.net), dessinée le 7 avril 2016 par Gee.

Publié le 8 avril 2016 par Gee dans Tu sais quoi ?

🛈 Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le retrouver dans le livre Grise Bouille, Tome II.

Soutenir

Ce blog est publié sous licence libre, il est librement copiable, partageable, modifiable et réutilisable. Il est gratuit car financé principalement par vos dons. Sans inscription, vous pouvez très simplement me soutenir :

Pour l'année 2023-2024, 7967 € ont pour l'instant été collectés sur un objectif annuel de 21 000 € (SMIC brut), soit 38 % de l'objectif :

Sources de revenu Avancement de l'année

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, passer par une plateforme de financement participatif :