Feignasse Kitchen

Publié le 3 juillet 2015 par Gee dans Comic trip
Inclus dans le livre Grise Bouille, Tome I

Je vous avais prévenu que je ne m’interdisais rien du tout sur ce blog et que vous pourriez y lire tout et n’importe quoi… eh bien je tiens parole ! Aujourd’hui, un petit cours de cuisine stupide spéciale feignasse. Parce qu’il y en a marre de cette cuisine élitiste « suprême de machin chouette sur son délice de deux-graines-dans-l’assiette ». Voici donc une recette à l’arrache que je vous conseille largement d’adapter selon les ingrédients de votre cuisine (genre si vous n’avez pas de farine, osef). Parce que ce n’est pas parce qu’on ne sait pas cuisiner qu’on n’aime pas manger.

(Et avant d’avoir la remarque, je suis au courant que cuisine en anglais, c’est cooking si on parle de l’activité et non kitchen. Mais dans kitchen, il y a kitch, et ça, c’est beau.)

Feignasse Kitchen

💡 Je ne suis pas à proprement parler un fou de la cuisine, mais il arrive fréquemment que je mette la main à la pâte… principalement par fainéantise.

Le Geek, dubitatif : « Attends, mais normalement, quand on est feignant… on ne cuisine pas, non ?  On mange des chips ? »

Oui, alors disons que je suis feignant MAIS que j'aime bien manger des trucs (un peu) sympas. Du coup, j'ai tendance à chercher des recettes simples, faciles à faire mais bonnes quand même.

Le Geek répond, pas content : « C'est tout c'que ça t'fait quand j'te dis qu'on va manger des chips ? »

▶️ Un exemple type :

Gee devant une assiette de pommes de terre : « Bon. Il me reste des patates.  Mais alors j'ai pas DU TOUT envie d'éplucher des patates. Mais pas envie, mais d'UNE FORCE… »

Moi, dans ces cas-là, c'est vite vu…

Gee recherche sur feu le moteur de recherche Tonton Roger : « recettes patates sans éplucher ».

Et puisque j'ai tendance à piocher dans plusieurs recettes et à les customiser un peu, je vous livre la recette de

POTATOES POUR FEIGNASSE

que j'utilise désormais très souvent.

Un faux article en ligne sur Baizfeed, avec une photo de Gee tout content avec son couteau et sa patate : « Vous ne devinerez jamais comment cet homme mange ses patates ! Les vendeurs d'économes le détestent ! » Le texte en dessous est un lorem ipsum dans lequel s'est glissé le texte suivant : « Quoi, t'es pas content parce que j'ai eu la flemme d'écrire un vrai truc ? Le lorem ipsum c'est l'avenir de la presse, mon vieux. Faut s'y faire. »

▶️ 1. Vous prenez des pommes de terre. Genre 2 ou 3. Ou 4 si vous avez vraiment faim. Enfin bref. Vous en profitez pour mettre votre four en route, genre vers 200° 210° #tranquille #sisi #tavu

Le Geek, toujours blasé : « Hé béh ça commence bien cette recette. Claire sur les quantités et tout… »

▶️ 2. Vous les lavez (oui, parce que vu que vous allez bouffer la peau, il vaut mieux qu'elle soit propre, en gros) et vous les coupez comme les quartiers d'une orange.

Gee, un couteau à la main, précise : « Là normalement y'a une pub pour un couteau kikouptrobiensamère, mais c'est vachement amateur ici alors j'ai pas encore les sponsors.  Moi j'prends un couteau céramique parce que ça coupe bien – toujours la flemme – mais après faut pas avoir peur de perdre une phalange. »

▶️ 3. Vous mettez les quartiers dans un tupperware une boîte en plastique (mais si c'est une boîte en bois, c'est pareil, d'ailleurs vous pouvez bien le mettre dans c'que vous voulez, moi si vous saviez ce que j'en ai à c'est pas mon problème pi vous m'agacez avec vos questions never gonna give you up


▶️ 4. Vous ajoutez une cuillère à soupe d'herbes de Provence, une cuillère à soupe de paprika, du sel, du poivre, du papier toilette, deux éponges et des raviolis.

Gee, les bras chargés d'épices : « En fait vous pouvez aussi ajouter un peu tout c'que vous voulez, selon vos goûts.  N'hésitez pas à terminer vos pots d'épices presque vides qui traînent depuis 2 ans dans votre placard… »

▶️ 5. Vous ajoutez deux cuillères à soupe d'huile de tournesol et vous secouez bien le tout.

Le Geek, entouré de morceaux de patates et couvert d'huile, une boîte ouverte dans la main, l'air agacé : « T'aurais pu préciser qu'il fallait fermer la boîte avant de secouer…  C'est pas pro, là. »

▶️ 6. Vous rouvrez votre boîte, vous ajoutez une cuillère à soupe de farine (pensez à changer de cuillère après l'huile — j'dis ça, c'est pour vous) et vous remuez encore.

Gee, en train de secouer sa boîte dans tous les sens comme un dingue, chante très fort et très faux : « BAMBOLEEEYOOOOOOO ! BAMBOLEEEYAAA ! »

▶️ 7. Vous étalez vos quartiers sur une plaque ou un plat et vous mettez ça 30 minutes au four.

(Pendant ces 30 minutes, profitez-en pour regarder sur Wikipédia pourquoi diable « cuillère » peut s'écrire « cuiller ».)

Gaffe, si vos potatoes sont un peu larges, laissez plutôt genre 35 voire 40 minutes sinon c'est pas cuit.

(Et c'est dégueu.)

Gee, devant son four en train de cuire, précise : « Moi j'en sais rien, hein. Quand ça fait “ding”, c'est que c'est bon. »

💡 Et après, bah déjà vous sortez votre plat du four sans vous cramer les doigts (mais si vous vous cramez les doigts, la recette est bonne quand même). Et puis bah… Akalam Miam Miam.

Gee, en train de se servir une bonne assiette, précise en souriant : « Bon par contre, le ketchup, j'ai eu la flemme de le faire maison. Ça reste de la cuisine pour feignasse. » Note : BD sous licence CC BY SA (grisebouille.net), dessinée le 2 juillet 2015 par Gee.

Publié le 3 juillet 2015 par Gee dans Comic trip

🛈 Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le retrouver dans le livre Grise Bouille, Tome I.

Soutenir

Ce blog est publié sous licence libre, il est librement copiable, partageable, modifiable et réutilisable. Il est gratuit car financé principalement par vos dons. Sans inscription, vous pouvez très simplement me soutenir :

Pour l'année 2023-2024, 11 079 € ont pour l'instant été collectés sur un objectif annuel de 21 000 € (SMIC brut), soit 53 % de l'objectif :

Sources de revenu

L'année étant entamée à 80 %, il y a actuellement un retard de 5 721 € sur l'objectif.

Avancement de l'année

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, passer par une plateforme de financement participatif :