Superflu rejoint l'écurie Marvel

Publié le 1 avril 2024 par Gee dans Superflu
Attention : cet article était (évidemment) un poisson d'avril :)

Aaaah, enfin, je peux vous révéler ce projet de fou qui se concrétise !

Cela faisait quelques mois que les négociations étaient en cours dans le plus grand secret. C'est maintenant chose faite, et ce n'est pas sans une certaine fierté que je vous annonce aujourd'hui l'intégration de mon personnage de Superflu à la grande famille des superhéros Marvel !

Superflu, une histoire tumultueuse

Le fameux superhéros inutile est né il y a déjà plus de 14 ans, un beau matin de mars 2010, sur mon premier blog, le Geektionnerd, dans un style encore plus approximatif que mes grises-bouilles actuelles :

Image extraite du Geektionnerd. Superflu : superhéros totalement inutile. Superflu est représenté et dit : « Je suis SuperFlu ! Protecteur de l'accessoire !  Défenseur du dispensable ! » Le smiley a aussi un masque et dit : « Je suis TamiFlu, compagnon médical sueprflu de Superflu ! » Note : BD sous licence CC BY SA (grisebouille.net), dessinée le 25 mars 2010 par Gee.

À l'époque, l'épidémie de grippe A-H1N1 menaçait, et on avait alors produit le médicament Tamiflu en grandes quantités…

Deux ans plus tard, je repense à cette blague au cours d'un festival BD et je gribouille ceci :

Sur un cahier, « Les aventures inutiles de Superflu, le superhéros qui ne sert à rien ». Superflu dit : « Vers le fini… et peut-être moins ! »

Notez l'évolution considérable du coup de crayon. Ça la ramène moins, chez les Uderzo, Franquin et autres Gotlib, hein ? (Oui je sais, ils sont morts, mais c'est pas la question.)

À l'époque, je cherche une idée pour une bande dessinée plus travaillée que mes gribouillages quotidiens, en couleur, avec des vrais décors et des vraies cases. Le déclic se fait alors et je débute la publication des aventures de Superflu (sans F majuscule) en juin 2012 :

La version finale, « Les aventures inutiles de Superflu, le superhéros qui ne sert à rien ». Superflu dit : « Vers le fini… et peut-être moins ! »

À l'époque, je me la pétais avec mon « Saison 1 » alors que bon… y'en a eu qu'une…

La BD est ensuite trimbalée aux quatre coins d'Internet, d'abord publiée sur le Geektionnerd, avant d'être transférée sur propre site, pour enfin finir par atterrir ici-même, sur Grise Bouille. Ce n'est qu'en mars 2020 que s'achèvent les aventures de Superflu, près de 8 ans après leurs débuts.

S'achèvent ? Pas vraiment ! Si la BD est terminée, Superflu ne tarde pas à revenir… sous forme d'un jeu vidéo ! Superflu Riteurnz est publié en mai 2023 sur PC et mobiles avant d'être porté sur Nintendo Switch en janvier 2024.

Affiche de Superflu Riteurnz

Changement de charte graphique pour des tons tirant moins sur le jaune-dégueuli

C'est ce jeu vidéo au succès fulgurant (on se l'arrache tellement que les serveurs de Steam ont cru plusieurs fois à des attaques DDOS) qui a attiré l'attention de la célèbre multinationale du divertissement The Walt Disney Company. En effet, depuis son rachat de Marvel en 2009, celle-ci cherche toujours de nouvelles licences à intégrer à son écurie, et il était logique que Superflu n'y échappe pas.

Si je n'ai pas toujours été tendre à l'égard de la firme de Mickey, je dois dire qu'il m'aurait été difficile de refuser un tel partenariat : comme vous le savez, les temps sont durs, et mes finances d'auteur à temps plein sont, à l'heure actuelle, encore trop maigres pour rendre mon activité viable. Inutile de dire que l'énorme coup de projecteur que va provoquer cette entrée de Superflu dans la grande famille Marvel, ainsi que les juteuses royalties associées (dont, par pudeur, je tairai les montants scandaleusement élevés), devraient me sortir une bonne fois pour toutes de l'incertitude.

Car j'aime autant vous dire qu'avec Disney, vous allez en bouffer, du Superflu (si vous me permettez cette familiarité).

Mème. Des hommes riches rigolent, tagués « Les cadres de chez Disney quand ils pigent qu'ils doivent être compétitifs face à mes 900 balles de revenus mensuels ».

Subtile allégorie du rapport de force dans les moyens de production artistiques

Les projets

Vous l'avez compris, Superflu est désormais un Avenger (rien à voir avec les Apredjers du Grease Boy Bullshitgraphic Universe) et vous risquez donc fort de le voir apparaître dans tout un tas de produits Marvel, à commencer bien sûr par les BD :

Superflu est représenté à côté de Spiderman, Captain America, Hulk, Iron-Man et Black Widow : « J'veux pas dire, les gens, mais en termes de charte graphique, va falloir vous mettre à niveau. Hors de question que je traîne avec des nazes qui savent pas se fringuer. Sauver le monde, oui, mais avec du style. » Note : BD sous licence CC BY SA (grisebouille.net), dessinée le 1er avril 2024 par Gee.

Sophie n'est bien sûr pas en reste, puisqu'elle est de facto promue au rang de princesse Disney :

Sophie en robe de princesse avec des paillettes, l'air blasé : « C'est qui, le salopiaud de gougnafier qui m'a collé une pu##in de robe ?! Alors comme ça, môssieur est un héros, et madame une princesse ? Ça va, c'est pas genré du tout. Allô ? Les années 50 ont appelé, elles veulent qu'on leur rende leurs clichés. » Note : BD sous licence CC BY SA (grisebouille.net), dessinée le 1er avril 2024 par Gee.

Qui dit Marvel dit forcément Marvel Cinematic Universe, et vous ne couperez pas à l'adaptation cinématographique des aventures inutiles de Superflu… avec le grand Ryan Gosling dans le rôle titre, rien que ça.

Affiche de Superflu par Marvel Studios, avec Ryan Gosling.

J'ignore si c'est la personne en charge du photoshopage ou l'IA qui était bourrée, mais je pense qu'une main comme ça, c'est opération chirurgicale obligatoire. Au niveau du strabisme, en revanche, je garde : ça donne de la profondeur au personnage.

Évidemment, on verra également cette incarnation en chair et en os de Superflu dans le film Avengers 5 prévu pour le printemps 2026, premier film de la phase VI du MCU. Le titre va d'ailleurs être prochainement révélé, je vous le donne en avant-première, attention, c'est une exclue : Avengers: Fate of Fochougny.

Les actionnaires et moi-même croisons les doigts pour que vous n'ayez pas vomi d'ennui avant la sortie (mais bon, ça dure depuis 12 ans, ce manège, alors on s'en fait pas trop).

Affiche de Avengers 5 par Marvel Studio.

Y'a fallu virer un mec de l'affiche pour faire de la place à Goslin. Mais j'vous avoue que même moi, j'connaissais pas son nom à ce bouffon, alors osef.

Et puis, bien sûr, il y aura des jeux vidéo. Pas des point and clicks artisanaux gentillets hein, on arrête les enfantillages : là on parle de jeux d'action AAA avec des grosses équipes de dev bien crunchées comme il faut, des pubards cocaïnés, du budget 5 étoiles et des graphismes 4K qui feront fondre les GPU milieu de gamme ainsi que vos rétines. Bon par contre, là, j'ai pas encore de screenshots : les équipes de dev sont encore en train de chercher comment modéliser fidèlement le slip kangourou. Surtout sa déformation lorsque Superflu saute : y'a une aérodynamique de dingue à échantillonner.

Le slip de Superflu en 3D.

10 millions de dollars de budget bien utilisés

Et la liberté, dans tout ça ?

Oui, c'est le petit bémol de cette nouvelle : Superflu cesse d'être sous licence libre. Vous m'direz, j'avais déjà fait une petite entorse à la licence libre en sortant Superflu Riteurnz sous licence propriétaire, alors pourquoi ne pas carrément lui péter les deux jambes, hein. De toute façon, ces délires de socialo-bobo-bisounours, ça va bien cinq minutes. On est des winneurs ou on n'est pas des winneurs ?

Eh bah j'vais vous dire : on a déposé 16 brevets et 38 trademarks autour du personnage, et c'était juste pour se mettre en jambe. Les gars de Disney sont en train de voir pour étendre le copyright à 75 siècles au lieu de 75 ans, histoire d'être pépère. La fin justifie les moyens, comme on dit.

Breeeeeef. J'ai maintenant une armée d'avocats à ma disposition, et je n'hésiterai pas à m'en servir. Le premier qui représente Superflu avec un caleçon à la place du slip, je le travaille avec une paire de pinces, un chalumeau et un fer à souder (genre flamme bien moyenâgeuse).

Bon, après, pour le reste de mes activités, pas d'inquiétude : les gens de Disney sont des amours et m'ont confirmé que je garderai malgré tout une entière liberté de ton sur ce blog. La preuve, j'ai publié une chronique incendiaire sur Mickey dans le domaine public, ainsi qu'une BD et une parodie bien salace de Mickey Mouse :

Parodie de l'affiche Steamboat Willie : « L'alternative libre à Mickey, Marcel Morbak, dans Steamboat Zizi ». On voit Marcel dans la même position que Mickey, tenant le gouvernail à deux mains, et avec également un gros joint allumé dans une autre main (vu qu'il en a quatre). Le sol semble être fait de peau humaine très poilue. Note : dessin sous licence CC BY SA (grisebouille.net), dessiné le 19 janvier 2024 par Gee.

Le PDG de Disney a A-DO-RÉ.

Eh bien croyez-moi, croyez-moi pas, ça n'a pas moufté une seule seconde chez l'entreprise aux grandes oreilles ! Pas une protestation, rien ! Une totale liberté de parole. J'ai même ouï-dire que ça les avait bien fait marrer, là-haut. On dit beaucoup de mal de Disney, mais en vrai, c'est une boîte dirigée avec beaucoup d'humanité par des gens intègres, droits, plein d'humour et d'une infinie indulgence. Et je ne dis pas ça à cause de la tête de cheval que j'ai trouvé dans mon lit hier soir.

Bref.

Vive Disney, gloire au copyreich, et longue vie à Superflu chez Marvel !


Ahem.

Vous êtes encore là ? Hééé, pssst…

Avant que Disney ne ferme définitivement tout, il est encore temps de profiter de Superflu sous licence libre !

Couverture de la BD Couverture du jeu vidéo Couverture de l'artbook

Publié le 1 avril 2024 par Gee dans Superflu

Soutenir

Ce blog est publié sous licence libre, il est librement copiable, partageable, modifiable et réutilisable. Il est gratuit car financé principalement par vos dons. Sans inscription, vous pouvez très simplement me soutenir :

Pour l'année 2023-2024, 11 079 € ont pour l'instant été collectés sur un objectif annuel de 21 000 € (SMIC brut), soit 53 % de l'objectif :

Sources de revenu

L'année étant entamée à 80 %, il y a actuellement un retard de 5 721 € sur l'objectif.

Avancement de l'année

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, passer par une plateforme de financement participatif :