Quoi de neuf ? (29)

Publié le 9 février 2024 par Gee dans Sur le blog

Préambule : ceci est un résumé de mes activités d’auteur ces dernières semaines. Il récapitule les articles publiés depuis le dernier résumé et évoque mes travaux en cours et futurs.

Les dernières publications

Les BD sont indiquées en gras.

  1. « Sortilèges & Syndicats », la renaissance de Working Class Heroic Fantasy

  2. En finir avec la taxe copie privée

  3. LHDG13. Le Libre doit-il être communautaire ?

  4. La troisième couleur primaire

  5. Superflu Riteurnz libéré !

  6. LHDG14. Les campagnes de dons

  7. Grise Bouille 2024

  8. Mickey dans le domaine public

  9. LHDG15. Mickey dans le domaine public

  10. Du nord au sud

  11. Commode à la joie

Images extraites des articles ci-dessus

Les nouvelles

Dis donc, ça faisait un moment que je n'avais pas fait d'article bilan (le dernier date de début novembre), d'où la liste de publications longue comme un jour sans pain.

Le bilan aussi va être un peu verbeux, accrochez-vous.

Nouvelle année, émission & finances

Une nouvelle année s'est donc bien engagée, avec elle un petit ravalement de façade pour le site, ainsi que la renaissance de Grise Bouille TV, devenu un rendez-vous hebdomadaire en streaming (avec replay disponible librement ensuite). Cinq épisodes ont déjà été réalisés.

Couverture du 5e épisode

Le dernier épisode en date, diffusé le 7 février 2024, où je parle d'Inkscape en ligne de commande, je joue à Carmen Sandiego et je dessine une gare isométrique

Un projet qui m'amuse beaucoup, car c'est très chouette d'avoir l'occasion de vous montrer des réalisations en direct et d'en profiter pour discuter un peu. Pas de ligne éditoriale précise, à part de faire des trucs funs (axés autour de l'art, de l'informatique et du jeu vidéo, principalement, même si d'autres trucs pourront s'y greffer).

Côté finances, on se rapproche de la moitié de l'année (scolaire, s'entend), et c'est plutôt positif pour l'instant : certes, il y a un « retard » d'environs 1 800 € pour être raccord avec l'objectif d'un SMIC brut annuel, mais clairement, ça n'a jamais été aussi bon. C'est encore loin d'être gagné, mais ça commence à ressembler à quelque chose de viable !

Donc un énorme merci à toutes les personnes qui me soutiennent, vous êtes formidables ! 🥰

Superflu Riteurnz, le bilan

L'aventure Superflu Riteurnz touche enfin à sa fin avec la sortie sur Nintendo Switch (qui était un peu le dernier gros morceau de boulot que je comptais faire sur le jeu). À part ça, le jeu est sous licence libre depuis Noël, donc il est possible que vous le voyiez aussi arriver dans les dépôts de votre Gnunux préféré (enfin en vrai, j'en sais rien, c'est pas moi qui gère ça). Si ça vous plaît et que vous ne voulez pas l'acheter sur une plateforme type Steam ou Itch.io, n'hésitez pas à faire un p'tit don pour soutenir.

Karaoké Géant à Ramagny-lès-Fouchade. Superflu est bourré sur scène, il a une bouteille de champagne de la main, la cape nouée autour de la tête, et il hurle dans le micro : « Libéréééé ! Délivrééééé ! » Sophie, au premier plan, se bouche les oreilles. Note : dessin sous licence CC BY SA (grisebouille.net), dessiné le 21 décembre 2023 par Gee.

Superflu Riteurnz est un jeu 100 % libre

Parce qu'on ne va pas se raconter d'histoires, de mon point de vue, Superflu Riteurnz est un demi-échec : demi seulement, parce que ça reste l'un des projets qui m'aura rapporté le plus (que ce soit en attention ou en argent, bêtement), que j'en ai eu de très bons retours, et que j'en suis fier. Mais échec tout de même, car j'avais espoir d'en dégager un revenu suffisant pour m'offrir une visibilité à moyen terme côté financier, et clairement, ce n'est pour l'instant pas le cas.

On a enfin atteint les 450 ventes la semaine dernière, celles-ci stagnent et tendent tout doucement vers les 0 exemplaires vendus par semaine. La sortie sur Nintendo Switch a certes provoqué un petit sursaut dans cette tendance (et j'espère encore bénéficier de quelques tests publiés dans des sites spécialisés, croisons-les doigts, quelques clefs d'activation ont été demandées). Mais pour l'instant, le portage lui-même n'est pas encore rentabilisé.

J'ai vraiment tout tenté pour faire parler du jeu, y compris me ruiner en conventions de gamerz, mais sans trop de succès.

Un autre jeu vidéo ?

Pour ne rien vous cacher, l'idée d'une suite à Superflu Riteurnz est pour l'instant au point mort : en l'état actuel des choses, je ne peux pas me lancer dans un projet de point'n'click qui me demanderait deux à trois ans de boulot pour un retour sur investissement aussi maigre. C'est dommage car j'avais de chouettes idées, mais à moins d'un sursaut de popularité du premier, je doute de faire le second. Même l'idée d'un crowdfunding (que j'ai longtemps caressée, j'en avais même causé dans ma vidéo de septembre) me semble irréaliste pour le moment vu la faible base de joueurs/joueuses du premier.

Ce qui ne veut pas dire que j'ai totalement abandonné l'idée du jeu vidéo. Je suis pas mal tenté par la réalisation de jeux moins ambitieux, dans des styles plus dynamiques (en multi, notamment), plus facilement streamable, partageables, et avec une meilleure rejouabilité. Sur un coup de tête, j'ai commencé à me former à Godot, le moteur de jeu libre, et je dois dire que je suis assez emballé, notamment par les possibilités en termes d'animation.

Un premier test d'animation de personnage dans Godot

Autant pour Superflu Riteurnz, j'avais trouvé ça hyper-intéressant et enrichissant de construire un moteur de zéro, autant je sais que partir d'un moteur aussi riche que Godot me permettra clairement d'aller beaucoup plus vite pour produire des chouettes trucs. Affaire à suivre…

Sortilèges & Syndicats, et nouveau roman

Dans le positif, terminons enfin par mon roman Sortilèges & Syndicats (nouveau nom de Working Class Heroic Fantasy, je le rappelle), qui sortira en librairies le 7 mars ! C'est une grande première pour moi, et j'espère qu'avec la petite promo qu'on va organiser autour, l'œuvre se fera un peu plus connaître.

Il n'est d'ailleurs pas impossible que vous me voyez au détour de salons du livre dans les prochains mois…

Au passage : si vous avez des contacts de journalistes, streameur ou streameuse littérature, que le bouquin pourrait intéresser, n'hésitez pas à me les signaler, ça m'aiderait beaucoup 🙂

Comparaison des trois couvertures successives du roman

La troisième édition, et pas des moindres !

Enfin, côté littérature, j'ai encore commencé un nouveau roman… Oui, ça fait 10 fois que je vous le dis. Pour être honnête, j'ai beaucoup lutté avec des débuts de romans où j'écrivais le premier chapitre, un début d'intrigue, et ensuite, je séchais. Une tendance à trop prévoir en avance, trop écrire de plans, de notes, etc., qui fait qu'au moment de passer à la rédaction, ça ne me motive plus.

Mais cette fois, je sens que c'est la bonne. J'ai retrouvé ce truc rare que j'avais au moment de l'écriture de Sortilèges Syndicats : me remettre à écrire chaque jour est un plaisir et jamais une corvée. Pas de blocage, pas de page blanche, que du fun. J'ai une vague intrigue en tête, mais je n'ai aucune foutue idée du chemin que va prendre le récit. Je n'ai quasiment aucun document préparatoire, j'ai écrit trois chapitres en quelques jours et certains personnages y sont encore nommés XXX ou YYY. J'avance sans me poser de question, et ça faisait longtemps que je n'avais pas été productif, je m'amuse beaucoup. Je pense que ça vous amusera aussi quand ça sortira (car je suis assez confiant sur le fait que je le terminerai, celui-ci).

À bientôt pour de nouvelles aventures…

Soutien

Je suis auteur à plein temps (ou presque), je publie l’intégralité de mes créations sous licence libre et j’ai besoin de votre soutien pour pouvoir continuer ! Vous pouvez me soutenir sur la plateforme de votre choix parmi celles listées en bas de page.

Mon objectif actuel est d'atteindre 21 000 € pour l'année 2023-2024 (SMIC brut) afin de pouvoir assurer la pérennité de mon activité. Mes revenus entre le 1er septembre 2023 et la publication de cet article totalisent 7 385 € :

Graphique des finances, 7385 € récoltés

Avancement de l'année

Un grand merci aux personnes qui me soutiennent déjà ! Et pour celles et ceux qui n’en auraient pas les moyens, partager mes articles sur les rézozozios et en parler autour de vous est déjà une forme de soutien !

Publié le 9 février 2024 par Gee dans Sur le blog

Soutenir

Ce blog est publié sous licence libre, il est librement copiable, partageable, modifiable et réutilisable. Il est gratuit car financé principalement par vos dons. Sans inscription, vous pouvez très simplement me soutenir :

Pour l'année 2023-2024, 7967 € ont pour l'instant été collectés sur un objectif annuel de 21 000 € (SMIC brut), soit 38 % de l'objectif :

Sources de revenu Avancement de l'année

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, passer par une plateforme de financement participatif :