Mon année 2020

Mon année 2020

Bonne année 2021 !

C’est le moment du bilan, pour moi, de la même manière que je vous ai fait des bilans réguliers avec mes articles Mes 35 heures.

Tout d’abord, un petit point sur les « gros morceaux », les œuvres qui m’ont occupé pendant pas mal de temps sans que ça ne se voit forcément… C’est bien sûr mon jeu vidéo Superflu Riteurnz, dont la démo jouable est sortie à Noël, qui décroche la palme de l’œuvre la plus chronophage, en représentant quasi 50 % du temps total. Je classe aussi, dans les gros morceaux, mon roman Apérocalypse (malheureusement inachevé pour cause de réalité rejoignant la fiction de trop près) et ma reprise de la chanson Le Temps des cerises (ça n’a beau être qu’une chanson, ça a représenté un temps substantiel et je suis très content du résultat).

Notez que cette année a également vu la publication du Tome IV de Grise Bouille, toujours édité chez Framasoft sous licence libre.

Lorsque j’annonçais ma décision de consacrer 20 % de mon temps de travail (1 jour par semaine) au blog, je précisais ce que je comptais faire de ce temps. Voyons un peu ce qu’il en a été et ce qu’il en sera en 2021…

j’ai bien l’intention d’enfin terminer cette première saison de Superflu (il me reste 3 épisodes à dessiner – ils sont écrits depuis des années)

Fait ! L’épisode final a été publié le 25 mars, près de 8 ans après le premier (bon, ça, c’est pas une gloire pour le coup :p)

j’ai aussi quelques idées pour une deuxième saison, mais sous une forme radicalement différente, j’y reviendrai

Je parlais bien entendu de Superflu Riteurnz, dont les making-ofs ont animé l’année 2020 et qui

j’aimerais, à l’occasion, dessiner des BD « en live » façon Twitch (faut que je regarde comment je peux m’organiser niveau technique)

Voilà une chose que je n’ai pas faite… pour ne rien vous cacher, j’ai commencé à me pencher sérieusement sur le sujet à l’automne 2020, et il m’est apparu assez clair qu’il était plus simple/évident pour moi d’attendre la sortie (désormais imminente) du livestreaming sur PeerTube. Ainsi, pas de Twitch, pas de GAFAM : en 2021, je compte bien expérimenter le livestream de BD/dessins/etc. sur PeerTube ! Je vous en recause très bientôt.

dans les cartons, j’ai aussi un second roman sur le feu et qui va pouvoir avancer plus vite comme ça

C’était Apérocalypse. J’aurais préféré le terminer, mais les événements ont été ce qu’ils ont été… J’ai fait une pause dans l’écriture littéraire après ce demi-échec (et aussi pour me concentrer sur Superflu Riteurnz qui bouffait déjà un temps conséquent). Possible que je m’y remette très bientôt (j’ai toujours trois quatre synopsis dans ma file d’attente mentale).

dans d’autres cartons, j’ai aussi de la musique que je devrais pouvoir enfin trouver le temps d’enregistrer…

J’avais plutôt en tête certaines compositions, mais Le Temps des cerises faisait partie des idées. J’aimerais en faire plus à l’avenir, mais c’est encore une fois quelque chose qui me prend beaucoup (trop ?) de temps par rapport à la quantité de contenu produit. Et ce n’est d’ailleurs probablement pas le contenu le plus populaire ici (non pas que ce soit mon critère unique pour faire des choses).

Et bien sûr, toujours Grise Bouille, toujours le blog, toujours des BD idiotes, d’autres instructives, d’autres vindicatives, etc.

Et bien sûr, ça a été le cas. L’année 2020 a été l’année où le plus d’articles ont été publiés sur Grise Bouille (à l’exception de la toute première, 2015). L’actu n’a pas été bien rose, mais j’espère que je vous aurais quand même un peu fait marrer cette année. Le rythme devrait se poursuivre en 2021, j’ai un bon équilibre où je ne me sens ni pressurisé pour en faire trop, ni démotivé pour ne pas en faire assez. Grise Bouille a, en soufflant sa 6e bougie, officiellement dépassé la durée de vie du Geektionnerd (actif un peu plus de 5 ans, entre 2009 et 2014), et n’est pas prêt de s’arrêter.

À très bientôt pour de nouvelles aventures. Au programme, donc : du nouveau contenu pour Superflu Riteurnz, peut-être d’autres making-ofs, du livestream, et bien sûr, des histoires, toujours des histoires !

Pour finir, voici la liste des articles « classiques » publiés cette année, si vous en aviez manqué…

Comic trip

  1. Rime paradoxale
  2. Ghosn with the wind (GBBU)
  3. Pimprenelle et le gros porc (GBBU)
  4. Des pâtes et du PQ
  5. Atomic Cookies
  6. Cosette : Génésis (GBBU)
  7. Canardages
  8. Le déluge (director’s cut)
  9. Lost in translation
  10. Rien à se reprocher
  11. Ceci n’est pas un policier (GBBU)

Dépêches Melba

  1. Reconnaissance faciale
  2. Publicité segmentée : la méthode Cacarico
  3. StopConneries
  4. Écran bleu de la… santé
  5. TousAntiConneries

La fourche

  1. Foule sentimentale
  2. L’autre pandémie
  3. Jeux Olympiques Citoyens
  4. Des vacances apprenantes et culturelles
  5. Joker !
  6. Le remède à la nostalgie
  7. Bobologie aux urgences (1/2/3)
  8. Personal responsability

Table à dessins

  1. Superflu & Superflûte
  2. Apredjers: Finjeu
  3. #Coronamaison
  4. COVID19 & Lapin de Pâques
  5. Un traitement efficace
  6. On ne déboulonnera pas de statue
  7. Des couvertures de livres pour enfants
  8. Non au confinement

Tu sais quoi

  1. Le mensonge de l’accélérateur
  2. Vers l’infini
  3. Légendes urbaines II : La revanche

Ce blog est sous licence libre et est donc :

  • gratuit car financé par les dons, vous pouvez me soutenir via Tipeee ou autre ;
  • librement modifiable car à sources ouvertes proposé sur mon repo Git ;
  • librement partageable via les liens ci-dessous ;
  • ouvert aux commentaires via le formulaire ci-dessous (commentaires non-publiés ‑ je ne propose aucune tribune publique – mais reçus directement sur ma boîte mail).


    Nom (obligatoire)

    Email

    Message (obligatoire)

    Antispam